L'idée de ce billet est venu, par association d'idées, à la lecture d'un billet de Brigitte. A part en avoir croisé aux US et au Canada, à part le film, à part les boites rondes, à part..... je ne connais rien sur le sujet à part ce que nous savons tous. Alors pourquoi en parler? Parce que cela m'intrigue. Voila ce que j'ai glané ici et ici. Ici une ressource bibliographique importante. Comme d'habitude, si vous en savez plus ....

En résumé : la communauté a été fondée par Ann Lee à Manchester, en Angleterre, d'où elle émigre en 1774 vers les Etats Unis car persécutée. Elle s'installe avec quelques fidèles dans le village de Niskeyuna aux environs d'Albany dans l'État de New-York. Au XIXème siècle, 4000 membres sont dénombrés, il ne reste aujourd'hui plus qu'une seule communauté active installée à Sabbathday Lake dans l'état du Maine. Les autres villages ont pour la plupart été transformés en musées.

enfants_shaker

hancock_shaker_children_room

source Cardcow.

Cartes postales des années 60 représentant en haut un groupe d'enfant, en bas une vue de la chambre des filles telle qu'elle était en 1830 au Village Shaker de Hancock sur la route 20 (Massachusetts). Cette carte reprend l'ensemble des meubles qui étaient construits par la communauté pour les enfants. Ce village peut aujourd'hui se visiter, il a été vendu en 1960 par le ministère Shaker à une organisation à but non lucratif "Hancock Shaker Village" ayant pour objectif de faire connaître la culture Shaker. D'autres sites sont accessibles à la visite: ici.

Rocking Chair N°1 and Youth Chair.

shaker_rocking_chair shaker_high_chair

source shaker workshops

L'un des principes était : "Beauty rests on utility” ou l'utile fait le beau. Chaque objet dans une maison doit avoir une fonction. Pas d'artifices ni d'ornements; la simplicité est de mise. Les shakers étaient ainsi très sensibles au design des meubles et à l'utilisation qui en était faite. Ce qui explique certainement l'intérêt que leurs portent les designers contemporains. A lire en ce sens, cet article entre design et bauhaus.

Les chaises étaient numérotées de 0 (pour les jeunes enfants) à 7 (pour les adultes). Tous les détails étaient réduits de telle sorte que, quelle soit sa taille (et son numéro), la chaise restait totalement proportionnelle à celle de l'adulte (et donc harmonieuse). Lire ici. Les chaises hautes étaient très rares, elles pouvaient être fabriquées pour des amis. C'est la communauté de New Lebanon dans l'État de New-York qui fut la première, à la suite d'un surplus de production, à vendre les meubles aux alentours. Le prix peu élevé et la qualité de la finition en firent des meubles appréciés et recherchés

doll

A lire, le très bel alphabet des Provensen (Alice et Martin, lire le billet de Zencrafter sur ce couple d'illustrateur): "A peacable Kingdom" dont les illustrations s'inspirent en partie des oeuvres du peintre quaker du XIX ème: Edward Hicks. Pour en savoir plus quant à l'origine de cet ouvrage, lire l'excellent billet de Daddytypes et le billet de fluffbuff pour accéder au texte intégral.

a_peaceable_kingdom_provensen_BIS

Ces poupées en feuille de Maïs viennent de Prague, peu de temps après la chute du mur de Berlin. A en croire le site, ce type de poupées faisaient également partie du patrimoine de la communauté.

poup_es_feuilles_de_Mais_Cornhusk_Dolls

source Ribambins.

A noter : "The Shakers do not want to be remembered primarily for their material objects, but as a people with vital beliefs and philosophy..." Les Shakers ne veulent pas que l'on se souvienne d'eux pour leur patrimoine et collection d'objets mais pour leur croyance et philosophie de vie..."