Extrait du catalogue de l'exposition tenue en 2008 au Mudac : Passions d'oranges et papiers d'agrumes. Quand les oranges étaient reçues à Noël comme présent, protégées dans un papier de soie fantaisie et multicolore. Avant que la cire et les fongicides ne les remplacent.

passions_oranges_papiers_agrumes

 

passions_oranges_papiers_agrumes_petite_fille

passions_oranges_papiers_agrumes_lapins_alice_pays_des_merveilles

papiers_agrumes_kasperle

On les trouve encore aujourd'hui dans les caissettes, de façon aléatoire, à raison de 10 à 15 oranges sur 100, emballées par les petites entreprises qui perpétuent la tradition. Souvent jetés avant que les oranges n'aient le temps d'être mangées, ces papiers peuvent aussi, comme chez nous, être conservés pour leurs couleurs chatoyantes et leurs dessins rétro et devenir papier à bidouille (comme ici).

A voir également, ce billet de Turning pages et la collection de Myssja.