Les fleurs ont une vie sociale et un rang dans la société. Certaines y sont même mises au ban. Le livre d'Elsa Beskow (1874-1953), édité pour la première fois en 1914 sous le titre Blomsterfesten i täppan (version en langue originale consultable ici) nous emmène avec humour sur les traces de Lise, le jour de la Saint Jean, participer à la fête des fleurs dans le jardin de sa grand-mère. Alors que les mauvaises herbes sont refoulées avec dédain par les fleurs plus nobles du jardin, la reine Rose, magnanime accepte qu'elles participent de loin à la grande parade organisée. De jolies représentations très drôles de la perception que l'on se fait de la flore.

la_grande_parade_des_fleurs_elsa_beskow_couleur_bis_br_2
la_grande_parade_des_fleurs_elsa_beskow_NB_BLOMSTERFESTEN_I_T_PPAN_1914

coll. pers.

A feuilleter également ici.