Bonne Nuit les Petits est apparu sur les écrans de la RTF en Décembre 1962.  Mais savez vous comment Claude Laydu eu l'idée de cette émission ?

En 1960, il tourne en Allemagne de l'Est Italienisches Capriccio dans lequel il joue le rôle de Goldoni. A la fin de la journée, il découvre la télévision est-allemande avec l'équipe du tournage et l'émission enfantine qui envoie les petits enfants est-allemands au lit: Sandmännchen.  Depuis 1959, une marionnette, mi-lutin mi-vieux bonhomme, héros de multiples péripéties, apparait tous les jours à 19 heures sur le petite écran et aide les parents à coucher leur progéniture. Enthousiasmé par l'idée, Claude Laydu, la ramène en France, et en fait part à son ami Pierre Mathieu, directeur du service des émissions pour la jeunesse. Le concept de Bonne Nuit les Petits est adopté. Pour plus de détails vous pouvez lire : De Nounours à Casimir par Agnès Moreau ou l'article très complet de Maminette. (pages 1, 2 & 3).

motorroller_SANDm_nchen

luftschiff__SANDm_nchen

weltraumstation_SANDm_nchen

neubaubalkon_SANDm_nchen

SANDm_nchen

Sandmännchen a cette année 50 ans, icône est-allemande, il a, avec quelques autres symboles de l'ancienne RDA, su s'imposer dans l'Allemagne de la réconciliation. Son homologue ouest-allemand diffusé pendant toute la période de la guerre froide a du s'éclipser. Ceux qui ont vu Good Bye Lenin, on pu voir un extrait de l'émission alors qu'Alexander renoue avec son père.

Ce marchand de sable a été crée par Gerhardt Behrendt très certainement d'après l'histoire d'Ole Ferme-l'oeil de Hans Chistian Andersen. Après plus de 40 000 apparations à la télévision, c'est également la marionnette qui a le parc de véhicules (terrestres, marins ou aériens) le plus important de l'histoire.

A lire: la plus mignonne exportation de l'Allemagne, la télévision enfantine en RDA,