28 juillet 2010

Baby blocks

Notre version s'est "animalisée". Est-elle plus récente ou plus ancienne que la version de Loic? Je pencherais pour la seconde... Et là ou CCMag y voit une version "baba-yaguesque", j'y vois une version greco-circusienne kitschissime, destinée au marché boboïsant occidental... Un jeu et différentes interprétations donc. Peut être que nos amis Shanghaiens pourraient nous dire... il me semblait que les enfants Chinois accédant à la société de consommation rêvaient de jouets un peu plus modernes.... toujours est-il... [Lire la suite]
Posté par RIBAMBINS à 19:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

19 février 2010

Coucou!

Ramené de Forêt Noire, il y a longtemps, par des grand-parents aimants.. coll.pers. En versions fac-similé.... Tissus appliqués chez Doe-c-doe. Feutrine chez Felt. Motifs acidulés de Natalee Alaimo via print & pattern. Un découpage pour habiller un coucou fait maison. le journal de Babar n°56. coll.pers. Maison créative avait également proposé un modèle de coucou en carton il y a quelques années, inspiré de ces modèles. Un bricolage en cours.... et une pensée pour Sof. Le meilleur pour la fin...tout en... [Lire la suite]
10 septembre 2009

un oiseau sur un fil

J'aurais pu parier. Je ne l'ai pas fait. Chaque fois je perds.Calimero. Déguisé. Ça aurait pu. Ce n'est pas lui. Mais qui alors???Il est sur le fil. A l'envers. Et je repense à ce qui me perturbait enfant: pourquoi les oiseaux ne s'électrocutent-ils pas lorsqu'ils se posent sur un fil électrique ??? L'oiseau voyou Le chat qui marche l'air de rienvoulait se mettre sous la dentl'oiseau qui vit de l'air du tempsoiseau voyou oiseau vaurien Mais plus futé l'oiseau lanlairen'a pas sa langue dans sa pocheet siffle clair comme eau de... [Lire la suite]
Posté par RIBAMBINS à 01:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
03 septembre 2009

Bonne rentrée !

Assistance artistique CD & CD. Désolée les filles, je vous avais oubliées ;-) L'Ecole. L’école était au bord du monde, L’école était au bord du temps. Au dedans, c’était plein de rondes ; Au dehors, plein de pigeons blancs.  On y racontait des histoires Si merveilleuses qu’aujourd’hui, Dès que je commence à y croire, Je ne sais plus bien où j’en suis.  Des fleurs y grimpaient aux fenêtres Comme on n’en trouve nulle part, Et, dans la cour gonflée de hêtres, Il pleuvait de l’or en miroirs.  Sur... [Lire la suite]